WordPress est un Système de Gestion de Contenus (SGC) extrêmement modulable. En d’autres termes, les utilisateurs ont la possibilité d’étendre les fonctionnalités du SGC, en fonction de leurs besoins. Dans la pratique, il s’agit d’installer des plugins, ou extensions qui pourront étendre les possibilités de la version « nue » de WordPress. Cet article vous expliquera en détail comment installer un plugin sur votre site WordPress.

C’est quoi un plugin ?

Un plugin ou une extension est un programme informatique que des développeurs mettent, gratuitement ou non, à la disposition des utilisateurs de WordPress pour leur permettre d’ajouter des fonctionnalités à leurs sites. Le plugin est pour WordPress ce qu’une application est pour Android ou iOS.

Les plugins peuvent avoir diverses utilités. Par exemple, pour avoir des boutons de partage pour vos articles, vous pouvez avoir besoin d’un plugin. Autre exemple, vous pouvez vouloir créer des sous-titres pour vos articles. Or WordPress n’offre pas cette possibilité par défaut. Grâce au plugin WP Subtitle, vous avez la possibilité de rajouter cette fonctionnalité à votre plateforme.

Installer un plugin depuis la bibliothèque WordPress

L’installation des plugins est une opération plutôt facile. WordPress a simplifié cela en mettant à la disposition des utilisateurs une bibliothèque de plugins à partir de laquelle l’installation se fait en un clic.

Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le menu Extensions > Ajouter. Ce menu donne accès à une liste de plugins, précisément ceux mis en avant. WordPress donne la possibilité de réorganiser ces plugins en affichant les plus populaires, les recommandés ou bien les plugins mis en favori sur le site WordPress.org.

WordPress donne également la possibilité d’effectuer la recherche selon les mots clés, l’auteur ou l’étiquette, dans les extensions disponibles dans sa bibliothèque. C’est cette option qu’il faut utiliser pour retrouver le plugin dont on a besoin. Même au cas où on ne sait pas exactement quel plugin utiliser, en effectuant la recherche par mots clés on retrouve aisément ce qu’on veut.

Une fois la liste des extensions affichée, on peut essayer d’en savoir plus en cliquant sur le bouton Plus de détails. On peut alors lire la description du plugin, éventuellement une FAQ, les captures d’écran et les avis des utilisateurs. On a également accès à la note donnée à l’extension par les utilisateurs, ainsi que le nombre de votes. Autant de détails qui peuvent aider à se décider sur le meilleur plugin à installer, en cas de doute.

Bibliothèque d'extensions WordPress, accessible depuis le tableau de bord
Bibliothèque d’extensions WordPress, accessible depuis le tableau de bord

Quand on est sûr de son choix, un clic sur le bouton Installer, et WordPress se charge d’installer le plugin. Une fois le plugin installé, il faut l’activer pour pouvoir l’utiliser.

Installer manuellement un plugin

Tous les plugins WordPress ne sont pas disponibles dans la bibliothèque, notamment certains plugins payants. Dans ce cas, après achat, les développeurs donnent la possibilité de télécharger les fichiers compressés au format zip. Après le téléchargement, il faut procéder à l’installation manuelle.

WordPress a prévu ce cas de figure, et met à la disposition des utilisateurs un formulaire pour l’installation manuelle. Pour accéder à ce formulaire, il faut également accéder au menu Extensions > Ajouter. Puis, cliquer sur le bouton Téléverser une extension. Un formulaire s’affiche immédiatement. Le bouton Parcourir permet de retrouver l’extension sur l’ordinateur et, une fois le fichier Zip choisi, il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton Installer et de laisser WordPress faire le travail.

Installation manuelle d’une extension sur WordPress

Ici également, une fois le plugin installé, il faut encore aller l’activer.

Activer/désactiver un plugin

Pour qu’un plugin soit utilisé, il faut l’installer et l’activer. Pour accéder à la liste des plugins installés, cliquez sur le menu Extensions. La liste contient quelques informations sur le plugin, telles que la description, le nom de l’auteur, la version du plugin etc. Dans cette liste, juste en dessous du nom du plugin, il y a un lien pour activer ou pour désactiver le plugin s’il est déjà activé.

En cliquant sur Activer, WordPress active le plugin. En général, l’icône du plugin s’ajoute au menu à gauche, pour permettre à l’utilisateur de l’ouvrir, de le configurer etc. Cependant, certains plugins, une fois activés s’ajoutent en sous menu à d’autres menus, les plus courants étant les menus Réglages et Outils.

Liste des extensions installées. L’extension « Contact Form 7 » est activée

Pour supprimer un plugin, il faut au préalable le désactiver. Une fois le plugin désactivé, le lien Supprimer apparaît juste à côté du lien Activer. Quand une mise à jour est disponible, une notification apparaît juste en dessous de l’application à mettre à jour avec un lien Mettre à jour maintenant.


Vous pouvez maintenant installer et activer les plugins dont vous avez besoin pour adapter votre site ou blog à vos besoins.

5 Commentaires

    • Fotso Fonkam Reply

      WordPress est totalement responsive. Ce qu’on fait sur PC on peut également le faire sur smartphone. Ce sera plus laborieux à cause de la taille de l’écran, mais c’est tout.

      Je pense que les restrictions sont au niveau de l’application mobile de WordPress. L’installation manuelle des plugins n’y est pas possible. En revanche l’installation depuis la bibliothèque d’extensions se fait.

  1. Pingback: Installer et configurer Google Analytics sur WordPress – i am fotso

  2. Pingback: Coronavirus : 5 plugins pour avoir les statistiques sur votre site – i am fotso

  3. Pingback: Les réflexes à avoir pour sécuriser son site sur WordPress – I Am Fotso

Write A Comment